À l’essai : pignon AbsoluteBLACK

AbsoluteBLACK
Source : One Gear

Une jolie pièce vient d’arriver dans la boîte aux lettres de One Gear : un pignon singlespeed AbsoluteBLACK. Celui-ci sera essayé au cours des mois à venir, mais voici ce qu’on peut observer dès à présent.

Dans l’emballage minimaliste et recyclable, j’ai découvert un bout d’aluminium usiné de manière très esthétique et anodisé noir mat. Il est d’ailleurs dommage que la finition choisie ne soit pas la même que celle des plateaux de la marque (anodisation brillante). Un léger manque de cohérence esthétique, mais cela n’empêche pas le pignon d’avoir des caractéristiques techniques intéressantes :

    • Matériau : aluminium 7075 traité thermiquement
    • Denture : 18 dents (16 et 20 disponibles)
    • Base (largeur de contact sur le corps de cassette) : 7mm
    • Masse vérifiée : 24g
    • Couleur : noir mat
    • Tarif : 35€
AbsoluteBLACK
Source : One Gear

Le pignon AbsoluteBLACK reprend le concept de denture narrow / wide introduit par SRAM et désormais commun sur les plateaux. L’intérêt sur un pignon singlespeed est d’offrir plus de tolérance aux écarts de ligne de chaîne en fonctionnement (cadre au triangle arrière flexible, voile du plateau, etc.). L’inconvénient est que, par nature, ce type de denture n’est disponible qu’en nombres pairs de dents et est incompatible avec un demi-maillon.

Si on regarde de près l’usinage des dents, on découvre que celles-ci sont taillées pour être efficace dans un unique sens de rotation. L’un des côtés au contact des rouleaux de la chaîne est un peu plus usiné, pour faciliter l’entrée de la dent dans un maillon de la chaîne. Il n’est donc pas possible d’utiliser le pignon dans les deux sens si on souhaite profiter des atouts du narrow / wide, qui ne sont d’ailleurs visibles qu’avec des chaînes étroites (9 vitesses et plus), d’après la marque.

AbsoluteBLACK
Source : One Gear

Bref, en inspectant ce pignon à la sortie de son emballage, on découvre une belle pièce d’ingénierie, plutôt chère (pour un « simple pignon »), mais loin d’être dénuée d’intérêt. Reste à voir le retour terrain et pour cela, rendez-vous dans quelques semaines !

One Reply to “À l’essai : pignon AbsoluteBLACK”

Comments are closed.