Wednesday Showbike CCCXLIX

Salamandre Rocket Queen

Cette semaine, on change de type de vélo et de continent, mais les courbes restent. Ce monster cross voyant est sorti de l’atelier Salamandre et se prénomme Rocket Queen. La marque ardéchoise n’est pas inconnue des lecteurs de One Gear, elle a déjà figuré plusieurs fois dans cette rubrique hebdomadaire. Yann, son créateur, a aussi accueilli le Singlespeed French Rally non loin de l’atelier Salamandre, en 2017.

On connaît Salamandre essentiellement pour ses vélos fats. Mais la marque fait beaucoup d’autre choses et Yann aime les défis technique. Ainsi, la Salamandre Rocket Queen est une expérimentation combinant des roues de 29″ et un triangle arrière très court. La valeur obtenue est impressionnante : 380 à 390mm, selon le pneu. C’est mieux que certains vélo de route !

Évidemment, cela n’est possible qu’avec un cintrage très prononcé du tube de selle. Le pneu arrière passe donc au plus près du boîtier de pédalier. Mais rapprocher le moyeu du boîtier pose un problème de largeur, avec le risque de toucher les manivelles sur les bases. Yann a donc modifié le moyeu arrière Hope pour coller à un standard d’habitude trouvé sur les vélos de piste (120mm). Avec des telles solutions techniques, ce châssis donc est unique.

Et le montage est dans la même ligne. Conformément à la philosophie Salamandre, le montage fait la part belle aux pièces européennes (Hope), ou issues d’ateliers quasi artisanaux (Paul). L’esthétique rose / violet est discutable, mais la qualité du montage ne fait pas débat. Ce monster cross donne envie d’accélérer et de déranger l’establishment !

PS : Pour plus de détails, les intéressés pourront consulter la page dédiée à la Salamandre Rocket Queen sur le site de la marque.

Photo : Salamandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *