Menu
Divers

Yann

Yann

Il est difficile d’écrire quelque chose ce matin, tellement la disparition de Yann est soudaine. La nouvelle s’est disséminée comme une traînée de poudre par les réseaux sociaux et a durement frappé notre petite communauté du monovitesse. Yann en était un régulier, il avait même organisé le SSFR 2017 sur ces terres d’adoption : l’Ardèche.

Je me souviens d’un homme à l’énergie communicative, optimiste et jovial, et au coup de guidon affuté. Le contraste entre son cerveau analytique, cartésien, et son approche de la vie nettement plus baba cool était frappant. Yann était bavard, passionné, ce qui menait à de longues discussions, toujours avec le sourire aux lèvres. Il était probablement impossible de passer une mauvaise journée avec lui.

Yann a toujours été un bricoleur et a commencé à modifier des vélos il y a plus de 20 ans. Fin 2011, il a fondé Salamandre et s’est rapidement imposé comme le spécialiste du fat en France. Il a sorti ce format de roues de la neige et du sable, et l’a adapté aux rigueurs des cailloux ardéchois. Et visiblement, ça a fait mouche auprès d’une petite communauté.

Mais Yann s’intéressait à tout ou presque dans le domaine du vélo. Il avait 49 ans et probablement assez de projets en tête pour remplir les 49 suivantes. Il va nous manquer, même si nous garderons tous en tête un bon moment passé avec lui.

Condoléances à sa famille, notamment à ses trois enfants.

No Comments

    Leave a Reply