Compte-rendu – SSFR 2016

Par David - 11 septembre 2016 - Commentaires fermés sur Compte-rendu – SSFR 2016

SSFR

Source : Lylianduro

Si vous avez passé les six derniers mois sous un rocher, vous avez probablement manqué le Singlespeed French Rally. Dommage pour vous, puisque l’événement organisé en Anjou était une réussite indéniable. Ainsi, le paisible village de Saint-Aubin-de-Luigné a accueilli un peu plus de 80 personnes au cours du dernier week-end d’août pour le SSFR le plus chaud* jamais organisé !

Dès le vendredi après-midi, les participants ont été accueillis par la canicule dans les vignobles de l’Anjou. Certains étaient déjà habitués à ce genre de climat, notamment ceux venus à vélo, parmi lesquels deux finishers de la French Divide, qui n’avaient visiblement pas assez roulé au cours de l’été… (sic !) Mais dans l’ensemble, la chaleur a commencé à solliciter les organismes dès le début de l’évènement.

SSFR

Source : Lisa Duro

Les organisateurs avaient choisi de reconduire le programme classique des évènements de singlespeed, c’est donc une sortie de nuit qui a d’abord été proposée, après le dîner et « à la fraîche ». Peut-être moins suivie que d’habitude, en partie à cause de la chaleur, elle a permis de prendre le pouls des chemins de la région, en prévision de la « course » du lendemain. Évidemment, la soirée s’est éternisée par la suite ; se coucher tôt, c’est tricher.

Le lendemain, samedi, les déguisements les plus improbables étaient de sortie pour la course. Mais les mines n’étaient pas plus sérieuses qu’en fin de soirée et c’est tant mieux ! Le parcours tracé au milieu des vignes donnait peu d’abri aux rayons du soleil et nombre de concurrents ont souffert de ce point de vue. Olivier, vigneron aveyronnais, a remporté l’épreuve et il le méritait bien** !

SSFR

Source : Sam Duro

Une fois de retour au campement, place à la course à l’ombre et au rafraichissement(s) ! Plus tard dans l’après-midi, après le déjeuner et la sieste, une sortie baignade a été proposée et largement suivie. Quelques kilomètres de vélo pour rejoindre une plage locale au bord du Louet, de quoi faire descendre la température de quelques degrés et mieux se préparer à la soirée.

Après un vin des coteaux du Layon en apéritif, les organisateurs avait choisi de rester sur la gastronomie locale pour ce repas. Les participants ont ainsi pu découvrir les fouées, cuites devant eux et à garnir à l’envie, par du salé ou du sucré. Il fallait bien ça pour faire le plein d’énergie pour le concert de rock qui a animé la soirée jusqu’a près de minuit, grâce au groupe Égo Zéro. Évidemment, la soirée ne s’est pas terminée à la dernière note de musique jouée !

Dimanche, le réveil fut difficile. Des randonnées de différentes difficultés étaient au menu de la matinée, mais leur départ fut largement différé par rapport aux prévisions. La météo donna enfin un peu de répit aux organismes, avec une température plus acceptable pour les efforts à fournir. De retour au campement, il fut l’heure de se disperser et de rajouter un bon souvenir de plus à celle des évènements singlespeed.

Merci aux organisateurs de ce week-end et en particulier au cuisinier du week-end (David aka « Gazul »), qui a largement satisfait l’appétit et les papilles des participants tout le week-end. Rendez-vous en Ardèche début avril l’an prochain, l’attente va être longue !

* Attention, pas de méprise, on parle bien de météorologie. Certes, il y a bien eu plus de nudité que communément acceptable, mais pas de quoi affoler un singlespeeder.
** Olivier « La Gandzou » a donné de son temps pour l’organisation de plusieurs événements singlespeed, comme le SSEC 2012 à Floressas. Merci et bravo !

PS : Vous retrouverez un grand nombre de photos et vidéos de l’évènement sur le groupe Facebook du SSFR 2016.


Billet listé dans la / les catégorie(s) : Evènements, France

Mots-clés : ,

Les commentaires sont fermés.