Wednesday Showbike CCCXXXVI

Monē La Roca

Fondée en 2013, Monē est une marque artisanale originaire du Colorado. Cjell Monē, créateur de la marque, est un grand voyageur à vélo, avec plusieurs expériences sur la Great Divide. Mais Cjell Monē a aussi voyagé en solo en dehors des frontières des États-Unis (Inde, Mexique). Il a gardé un goût prononcé pour la simplicité et l’efficacité nécessaires au voyage en autonomie.

Au moment de se lancer dans la construction à son nom, Cjell Monē a donc décidé d’installer son atelier dans une cellule de pick-up. Au niveau du manque d’espace, il y a donc compétition avec Seth Rosko, qui construisait ces cadres dans une caravane, en plein New York ! Malgré tout Monē remporte le match côté mobilité, avec le luxe de travailler dans l’environnement qu’il souhaite sur le moment. De quoi faire rêver à l’heure du confinement !

Côté matériel, Monē ne produit que des cadres en acier soudé-brasé, avec une esthétique plutôt classique. La marque produit aussi quelques accessoires comme des fourches, potences et cintres. Des pièces originales, brasées des mains de l’artisan, mais bénéficiant parfois de l’outillage de marques aux moyens plus importants, comme Oddity.

Le singlespeed du jour est un splendide exemple de production de Monē, avec un mélange des genres original. Ainsi, ce klunker reprend les codes du début du VTT, avec son cadre acier et son cintre large très inspiré du monde de la moto. De même, le moyeu avec frein à rétropédalage est typique des débuts. Mais la fourche à suspension et d’autres détails trahissent la modernité du montage.

Monē est une des marques les plus désirables sur le créneau du klunker, avec une approche sans compromis. Cela se traduit notamment par les travaux importants de l’artisan sur les moyeux et leurs systèmes de refroidissement. Le Monē La Roca du jour est donc emblématique du renouveau du klunker que l’on observe depuis quelques mois. Et il est superbe !

Photos : Monē