Nouveauté – Salsa Stormchaser

Salsa Stormchaser

On parle un peu moins de Salsa sur One Gear depuis quelques années. La marque de « vélos d’aventures » s’est éloignée des pratiques de prédilections de One Gear, même si le tout-terrain reste son fond de commerce. Salsa s’est notamment positionnée sur le marché très varié du gravel et a élargi sa gamme en conséquence. Et au début du mois, la marque du groupe QBP a changé la donne avec l’annonce d’un gravel singlespeed : le Stormchaser.

Un peu d’histoire

En 2017, les conditions pour le Mid South Gravel était dantesque, avec une boue à la consistance proche du beurre de cacahuètes. L’édition est devenue mythique, avec un taux de casse vélo assez phénoménal et pas seulement côté transmission. L’accumulation de boue et le passage des pneus a détruit quelques cadres au delà de la peinture. C’était donc le cauchemar d’un concepteur de vélo ou mécanicien…

Des employés Salsa étaient là pour observer le carnage et le cahier des charges du Stormchaser était rapidement établi. Dans le haut de la liste de l’équipe Salsa, il y avait écrit : singlespeed, pas cher, boue. Le but était donc de réaliser une machine simple, qui ferait office de second vélo gravel pour certains, notamment en conditions adverses. Après deux ans de développement, le résultat est le Stormchaser, présenté officiellement l’avant-veille de l’édition 2020 du Mid South Gravel.

Un nouveau châssis

Salsa n’est pas tout à fait parti de la feuille blanche pour concevoir le Stormchaser. Le Warbird, modèle haut de gamme carbone dédié aux courses de gravel, était la source d’inspiration principale. Mais pour répondre à son cahier des charges, Salsa a choisi l’aluminium pour le cadre, afin de maintenir le prix de vente abordable. Et pour garantir que le vélo serait à même à survivre au pire, des adaptations supplémentaires étaient nécessaires.

Ainsi, Salsa a significativement modifié la géométrie pour plus de stabilité et de tolérance par rapport au Warbird. Au final, on n’est pas très loin de certaines références des débuts du VTT 29″, c’est dire ! Salsa a aussi développé une fourche carbone spécifique au Stormchaser, avec protection inox aux passages de pneus. Le Stormchaser s’annonce donc très capable, du cyclocross en pneus de 33mm au quasi-VTT en pneus de 2.0″.

Ce nouveau châssis est équipé de discrètes pattes coulissantes, très bien intégrées au cadre. Ceux qui recherchent une monture polyvalente seront contents de lire qu’une patte compatible avec un dérailleur est livrée avec le Stormchaser. Ailleurs sur le cadre, Salsa a choisi l’intégration des câbles et durites de freins. Ce n’est peut-être pas le meilleur choix pour un vélo pensé pour les conditions difficiles. Mais c’est dans l’air du temps.

Excitant, non ?

Découvert sur papier à l’Eurobike en septembre dernier, le Stormchaser était soumis à un embargo médiatique. Il était impossible de parler de cette nouveauté excitante jusqu’au Mid South Gravel 2020, où il a été présenté. En effet, le Stormchaser est l’exemple le plus flagrant du léger regain d’intérêt des industriels pour le singlespeed. Espérons que d’autres emboîtent le pas et que nous ayons plus de choix !

Pour finir cette description, les tarifs proposés par Salsa sont assez alléchants, notamment en vélo complet ($1499). Celui-ci est évidemment équipé d’un cockpit Salsa, mais aussi de roues WTB, de freins à câbles TRP et d’un pédalier RaceFace. Cela donne un ensemble de bonne figure, qui ne présente pas de faiblesse sur le papier. En comparaison, le kit cadre semble d’un moins bon rapport qualité / prix à $1099.

Et sur le terrain ?

D’après les dernières informations fournies par Salsa, le Stormchaser ne sera disponible qu’en avril. Certes, c’est dans quelques jours, mais le coronavirus risque d’avoir un impact (comme pour le reste de nos vies). Il sera donc difficile d’avoir un retour d’essai avant quelques semaines, si ce n’est quelque mois. D’ailleurs, si un distributeur* passe par là, One Gear est intéressé pour un essai !

Malgré tout, on peut noter que le Stormchaser a réussi son entrée. En effet, lors du Mid South Gravel 2020, il a remporté la catégorie singlespeed, grâce à Matt Acker, un coureur sponsorisé par Salsa. Celui-ci a même fait le 8ème temps scratch au guidon de cette machine tout juste inaugurée, mais déjà largement modifiée. Son montage allégé et spécifique pour les conditions du Mid South Gravel est visible sur The Radavist. Ça donne des idées !

* La distribution en France ne se fait qu’au travers de quelques magasins comme Bike a Lot.

Photos et vidéo : Salsa

2 Replies to “Nouveauté – Salsa Stormchaser

  1. Pourquoi ce ne serait pas le créneau de One Gear, c’est un singlespeed pur jus ! J’ai simplement manqué la sortie du LES singlespeed. Mais je ne suis pas le seul, le distributeur français semble avoir manqué la nouvelle aussi…
    PS : Merci pour le compliment et désolé pour la réponse (très) tardive.

Comments are closed.