Au milieu des années 1990, Paul Component a eu un rôle crucial pour le développement du VTT singlespeed. En effet, la marque a proposé le premier moyeu dédié à la pratique, un pas significatif pour s’opposer au quasi-monopole de Shimano à l’époque. Depuis, Paul est fidèle au singlespeed et garde les yeux ouverts sur les nouvelles niches de pratique.

Actuellement, c’est Squid qui a un rôle crucial dans l’émergence de la scène tracklocross (cyclocross en pignon-fixe), dont on reparlera sur One Gear. Alors, à quelques semaines du premier Championnat du Monde de tracklocross au Japon, Paul a rendu visite à Squid. Et cela donne la vidéo ci-dessous :

Squid est une jeune entreprise qui s’éloigne assez nettement des codes habituels du marché du vélo. En effet, la marque propose un extrême customisation esthétique de ses cadres, allant jusqu’à laisser le soin au nouveau propriétaire de peindre son cadre lui-même. On est loin des logos soignés des grandes marques du milieu !

Comme Paul, Squid est originaire du nord de la Californie. Leurs cadres sont en aluminium, fabriqués aux États-Unis chez Ventana, et la marque s’est fait une place de choix dans le milieu du cyclocross américain. Ainsi, Squid sponsorise une petite équipe à l’esthétique bariolée, mais aux résultants impressionnants.

On reparlera sûrement de Squid sur One Gear, pour un Wednesday Showbike, au minimum. En attendant, profitez bien de cette vidéo de Paul en visite chez Squid !

Photo et vidéo : Paul Component