Menu
Europe / Évènements

Compte-rendu du Gogooo Hellcross

Lundi avait lieu le Gogooo Hellcross à Dottignies (Belgique). Il s’agissait d’une course au format cyclocross, plutôt orientée vers les communauté singlespeed et fixie, et organisée par Singlespeed Belgique en mémoire d’Hugo, dans un but caritatif.

Hellcross

Source : Sébastien Pepinster

L’équipe organisatrice avait prévu toute une journée d’animations, avec plusieurs courses au programme. En milieu de matinée, les enfants et femmes étaient les premiers sur le parcours, sous un soleil radieux, le plus souvent sur des VTT (la majorité des femmes étaient en singlespeed). On regrettera que si peu de femmes aient pris le départ, mais leurs sourires faisaient plaisir à voir et ont donné le ton de la journée. Derrière Noa (qui a dominé les débats comme à son habitude), la bataille était rude entre les deuxième et troisième ! L’état des vélos s’est très rapidement empiré durant les quelques tours de course et a donné une idée de ce qui attendaient les futurs participants.

Hellcross

Source : S. Attwood

En fin de matinée, ces sont les deux poules qualificatives singlespeed homme qui se sont élancées à une heure d’intervalle. Une quarantaine de coureurs ont pris le départ de chaque poule, au guidon de montures très diverses (du fixie au fat en passant par toutes les tailles de roues et formes de cintres), et seuls les 20 premiers étaient retenus pour la finale. Pour les plus forts, il s’agissait d’une formalité, avec une course gérée pour faire partie des 20 premiers, sans laisser trop d’énergie. L’état du terrain ne permettaient pourtant pas beaucoup d’économie d’énergie… Les pluies des jours précédents avaient rendu le terrain très humide et les passages de coureurs ont rapidement labouré le terrain, dont l’état s’empirait à chaque tour. Les morceaux d’herbe mêlés à la boue ont donné du fil à retordre aux capacités de dégagement de nombreuses montures !

Hellcross

Source : Sébastien Pepinster

En début d’après-midi, une course multi a permis aux singlespeeders de récupérer avant la finale, moment fort de la journée. Le soleil s’étant un peu voilé et le vent levé, les coureurs ont eu du mal à se réchauffer en vue du départ, mais l’adrénaline et l’intensité de l’épreuve ont rapidement remédié à cela ! Devant, Angus Edmond (Champion du Monde VTT singlespeed « en titre » ) a pris la tête de course à la faveur de l’arrêt bière pour ne plus la lâcher. Derrière lui, Julien Conan a de nouveau été victime d’ennuis mécaniques, comme cela avait le cas au SSWC en Irlande (2011), et n’a pu donner le change à Angus. D’autres coureurs ont suivi, plus ou moins rapidement et sérieusement, mais tous avec le sourire, malgré la difficulté du terrain.

Hellcross

Source : Dave Zombiker

Enfin, la course des organisateurs clôturait le volet sportif de l’évènement, avant que les prix ne soient remis au son de concerts de groupes locaux. Les sourires étaient sur tous les visages lors de cette fin d’évènement, à l’image de la bonne ambiance de cette folle journée réunissant des participants d’une demi douzaine de nationalités et d’horizons cyclistes divers. Au final, l’évènement a été une réelle réussite, avec un petit goût de Championnat d’Europe de cyclocross singlespeed, et était à l’image d’Hugo : juste ce qu’il faut de sportif, bon vivant et généreux !

A l’année prochaine ?