Menu
Wednesday Showbike

Wednesday Showbike XLIX

Le vélo mis à l’honneur cette semaine n’est pas souvent rencontré en Europe, et encore moins en France. En effet, l’Ibis Tranny est un produit presque confidentiel, malgré le statut mythique de la marque.

Tranny

Source : MTBR

Ibis, comme beaucoup de marques mythiques, a un historique riche et compliqué. La première existence de la marque a donné naissance a des cadres incroyables en acier et titane, qui ont marqué leur temps et sont toujours recherchés par les collectionneurs. Puis la marque a été vendue a un investisseur, la « bulle spéculative » du VTT a éclaté et la marque a brièvement disparu. Son créateur, Scot Nicol, l’a ensuite rachetée et s’est attelé à lui donner une nouvelle vie. Mais cette fois, finis les matériaux métalliques, place au carbone !

Si ce choix est discutable à l’infini entre les pro-carbone et les pro-métallique, le Tranny n’est en pas moins un cadre très particulier. En effet, la solution technique choisie pour le réglage de tension de chaîne est unique dans son genre. Ainsi le triangle arrière est articulé en haut des bases et guidé en rotation par une glissière située derrière le boîtier de pédalier, permettant l’allongement de bases nécessaire à la tension de chaîne. Original !

Au final, le seul défaut du Tranny est d’être un 26″ apparu à un moment où le 29″ commençait à prendre une part significative du marché aux Etats-Unis. Il est probable que son succès aurait été tout autre avec des roues de dimension supérieure. Mais cela en fait peut-être un futur item pour collectionneur de raretés !