Wednesday Showbike CLXXX

Par David - 27 janvier 2016 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CLXXX

Spot

Source : Christoph V.

Profitant de son aura, Spot fait des apparitions régulières sur One Gear. Cependant, il faut souvent chercher dans les archives pour sortir des vélos dignes de la réputation de la marque. Pour ceux qui ne le sauraient pas, Spot est née au Canada et dès le départ, s’est adressée uniquement à la petite communauté singlespeed. La marque est rapidement devenue légendaire dans ce petit milieu, mais a souffert de rachats successifs et de son implantation aux États-Unis. Le lien avec notre communauté s’est distendu et l’aura de la Spot n’est plus le même…

Le singlespeed à l’honneur aujourd’hui est une rareté et d’autant plus de ce côté de l’Atlantique. Sorti des ateliers canadiens de la marque au début des années 2000, ce châssis s’adressait à quelques illuminés qui pratiquaient le cyclocross singlespeed. Cette niche de pratique est une quasi nouveauté pour la majorité de l’Europe aujourd’hui, il est donc facile d’imaginer qu’il y a plus de 10 ans, cette monture a dû susciter de l’incompréhension, des yeux écarquillés et des haussements de sourcils !

Wednesday Showbike CLIII

Par David - 8 juillet 2015 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CLIII

 

Bien que Spot ait une légitimité indéniable dans le milieu du singlespeed, la marque reste méconnue des pratiquants, notamment de ceux arrivés récemment dans la pratique. En effet, Spot a eu son heure de gloire au tournant du siècle, alors que la marque était encore canadienne. Depuis, la marque a été rachetée plusieurs fois, subissant à chaque fois le flou de ces situations, au détriment de sa visibilité sur le marché.

L’exemplaire du jour est un Spot à cadre acier, de la période canadienne de la marque. Désormais rares, ces cadres le sont d’autant plus quand les roues sont au format 29″, comme sur celui-ci. Bien que le montage réalisé par le propriétaire soit peu critiquable sur la qualité des pièces choisies et l’esthétique générale, ce Spot pourrait être plus cohérent, avec une moindre diversité de pièces. Mais cette monture mérite une mention spéciale tout de même, pour sa rareté… Et ses leviers de freins Paul !

Wednesday Showbike XCV

Par David - 14 mai 2014 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike XCV

Spot

Source : rdrey

Ayant déménagé au Colorado en 2006, Spot est devenue en 2009 la propriété de l’ex-fondateur d’Avid et de son fils. Depuis, la marque a largement contribué au design Centerline de la transmission par courroie proposée par Gates et l’a principalement appliqué aux vélos de ville. Cependant, pour rester fidèle à l’esprit originel de la marque, quelques VTT restent au catalogue Spot.

L’exemplaire en couverture aujourd’hui est un parfait exemple de la continuité des gènes de la marque. Ce Rocker SS, avec son cadre acier (en tubes Reynolds 853), représente habilement et sobrement Spot. A l’exception de la transmission par courroie, plutôt originale, et de la luxueuse tige de selle Moots, le montage est plus classique, avec des composants WTB et Truvativ. L’ensemble n’en est pas moins racé et donne envie d’essayer, non ?

Wednesday Showbike XLIII

Par David - 1 mai 2013 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike XLIII

Cela faisait longtemps qu’un vélo en titane n’avait pas été mis à l’honneur, c’est chose réparée avec un modèle pour le moins rare de chez Spot.

Spot

Source : Christoph V.

Apparue à la fin des années 1990 sur la côte ouest canadienne, Spot était à l’origine une marque uniquement dédiée au singlespeed, produisant des cadres acier et titane, ainsi que des accessoires dédiés (plateaux, moyeux, etc.) à une époque où le marché n’en était pas inondé. L’histoire récente de Spot est plus compliquée, avec un rachat et un déménagement au Colorado (États Unis), une diversification des produits, mais un succès modéré. Cela dit, Spot produit toujours des singlespeeds, VTT et cyclocross, tout en pariant sur la transmission par courroie.

L’exemplaire ci-dessus est un des rares cadres en titane de la marque datant de son époque canadienne. Monté avec goût et avec des pièces de qualité indiscutable (pédalier Middleburn, selle Flite intemporelle, accessoires Thomson, etc.), son esthétique discrète est inversement proportionnelle à la rareté du châssis. Une splendide monture !