Wednesday Showbike CCXLIII

Par SSM - 17 mai 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXLIII

Régulièrement évoquée sur One Gear, Jones continue son bonhomme de chemin depuis sa création dans un garage de l’Orégon (États-Unis). Jeff Jones est toujours le cerveau derrière les montures qui portent son nom de famille, mais il n’en est plus l’artisan. Désormais, la production est sous-traitée à Taïwan, ce qui a eu le double bénéfice de rendre les châssis Jones plus abordables et d’améliorer les délais d’approvisionnement.

L’exemplaire ci-dessus est probablement la configuration de châssis la plus populaire de la gamme Jones : cadre Diamond et fourche rigide à parallélogramme, le tout en acier. Le montage du singlespeed du jour présente une particularité notable, avec la roue de 29+ à l’avant (29 x 3.0″). Le reste est sans surprise, avec un choix de pièces connues, sans surprise et assez typique pour un propriétaire de Jones. Cela n’en fait pas moins une monture rare !

Wednesday Showbike CCXXIV

Par SSM - 21 décembre 2016 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXXIV

Jones

Source : M. Stitz

Il est probable que les lecteurs réguliers de One Gear n’aient plus besoin de présentation pour Jones. La petite marque américaine a beau avoir quitté le domaine artisanal depuis que la production a été basculée à Taïwan, elle n’en a pas moins gardé son attrait et son originalité. Évidemment, on doit cela au créateur, Jeff Jones, qui a contruit la réputation de sa marque sur sa pratique personnelle et son image.

Le monovitesse ci-dessus est un montage typique de Jones, basé sur un cadre Diamond acier et une fourche rigide à parallélogramme dans le même matériau. Agrémenté de gros pneus, d’un cintre H-bar, de bagagerie et de traces d’usure, on pourrait croire que cette monture sert à la promotion de la marque. Pourtant, il s’agit d’un ex-destrier de Markus Stitz, avant qu’il ne parte pour son tour du Monde en singlespeed. Bref, ce Jones en a probablement vu plus que beaucoup d’autres !

Wednesday Showbike CXCVIII

Par SSM - 8 juin 2016 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CXCVIII

Jones

Source : Dean T.

Jeff Jones a beaucoup fait évolué sa marque depuis sa création, au début des années 2000. À l’origine, chaque cadre de la marque était soudé par son créateur, mais en quelques années, cela est devenu intenable compte tenu de l’afflux des commandes. Un premier essai de sous-traitance a été réalisé, avec l’un des plus grands noms du titane outre Atlantique, mais les produits Jones, compliqués à fabriquer, en ressortaient encore plus chers. Finalement, c’est désormais dans de petits ateliers artisanaux de Taïwan que les cadres Jones sont fabriqués. Cela a permis une chute importante des prix, ce qui rend beaucoup plus accessible ces produits si particuliers.

Les trois singlespeeds mis à l’honneur aujourd’hui sont de l’ère complètement américaine de la Jones. Aucun des vélos figurant sur cette photo (datant de 2012) ne montre les dernières directions choisies par Jones : démocratisation par l’acier, généralisation des pneus « plus » ou fat, couleur, axes traversant, etc. etc. Mais deux Spaceframe et un Diamond, tous les trois avec fourches rigides de type parallélogramme et cintres H-bar, cela fait beaucoup de titane et un tarif total probablement inavouable. D’autant plus que les montages ne sont pas vilains et font la part belle aux pièces haut de gamme. Désirable(s), non ?

Wednesday Showbike XXXIX

Par SSM - 3 avril 2013 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike XXXIX

Pour cette nouvelle édition du showbike du mercredi, on reste dans le made in Taiwan, mais avec une image plus exclusive et haut de gamme, avec ce Jones :

Jones

Source : Andrew McComb

En effet, après avoir commencé à souder ses cadres dans son garage au fin fond de l’Oregon, Jeff Jones a décidé de se concentrer sur la conception et le prototypage. Il a donc voulu faire produire ses cadres aux Etat Unis. Il y a maintenant deux ans, il a tout de même du se résoudre à se diriger vers Taïwan, faute de trouver un fournisseur américain pérenne…

L’avantage de cette fabrication asiatique, c’est que des cadres et fourches en acier sont venus en entrée de gamme et permettent de démocratiser les concepts de Jeff Jones. L’exemplaire au dessus en est un bon exemple, pour le moins attirant avec son coloris franc, légèrement tape-à-l’œil. Le montage porte l’emprunte de Jeff Jones, avec une position relevée et reculée, un cintre H-Bar (évidemment) et que des pièces éprouvées, dont des freins à câbles Avid. De l’efficace qui donne envie d’essayer !

Wednesday Showbike V

Par SSM - 1 août 2012 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike V

En ce moment, les fat bikes (26″ à très gros pneus) ont le vent en poupe. Cependant, cette semaine, c’est un « demi fat bike » qui est mis à l’honneur :

Jones

Source : SSM

Si Jeff Jones n’a été ni à l’origine des fat bikes, ni de leur utilisation en dehors de la neige pour laquelle ils étaient prévus, il a contribué à démocratiser ces roues à l’esthétique un peu étrange. Convaincu par ce type de roues pour certaines applications, il a fait office de porte-drapeau et d’avocat pour faire accepter ce format plus largement. L’histoire du VTT retiendra sûrement qu’il aura été un des premiers, sinon le premier, à élargir le moyeu avant dans le but d’utiliser plus efficacement un pneu fat.

Ce Jones croisé au SSWC 2008 (Napa, CA) est un parfait exemple de la production de Jeff Jones, avec une roue avant fat, une arrière de 29″, un cintre « bizarre » et une géométrie pensée spécifiquement pour le format des roues, le confort et l’agilité. La différence a un prix corsé, mais le comportement est sans égal, d’après les propriétaires ou les chanceux qui ont pu tester.