Wednesday Showbike CCLXXIV

Par David - 5 septembre 2018 - Pas de commentaires

Surly

Source : One Gear

Quoi de mieux pour repartir du bon pied que de mettre un Surly en couverture ? Le Lowside est le successeur naturel du 1 x 1, le modèle historique de la marque, lancé il y a 30 ans et qui a « popularisé » un mouvement très peu visible (le singlespeed, si ce n’est pas clair pour tout le monde). Surly ne serait pas là sans le 1 x 1 et reste toujours une référence dans notre petit milieu alternatif.

Surly ne s’endormant pas sur ses lauriers, le 1 x 1 a évolué avec le temps, mais la quasi-disparition du 26″ a mis un terme à son existence. Le Lowside est donc un cadre en 27.5″ / 650B, plus seulement dédié singlespeed, car affublé d’une patte de dérailleur. Plutôt original dans son montage, l’exemplaire ci-dessus a une rare fourche Formula et des pièces violettes dont une paire de moyeux Chris King (encore plus rares). Joli, non ?

Wednesday Showbike CCLXIV

Par David - 22 novembre 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCLXIV

44 Bikes

Source : 44 Bikes

Nous interrompons notre programme cyclocross pour parler d’une nouveauté concernant une marque artisanale qui commence à être connue sur One Gear : 44 Bikes. En effet, Kristopher Henry, l’homme derrière la marque a travaillé de nombreux mois pour pouvoir proposer à ses clients du… Titane !

Présenté officiellement à la Philly Bike Expo, ce Marauder Ti est peut-être l’interprétation ultime du VTT par 44 Bikes. Montré un jour en 29″ et multi, puis le lendemain en 27.5″+ et singlespeed (la photo ci-dessus), la polyvalence est dans ses gènes. Et le titane ajoute cette touche de rareté et d’élégance. Un graal ?

Wednesday Showbike CCXLVI

Par David - 7 juin 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXLVI

Rosko

Source : Rosko Cycles

Bien qu’elle soit déjà apparue sur One Gear, Rosko est quasiment inconnue, notamment en Europe. Basée dans New York City depuis ses débuts, la marque de Seth Rosko n’en développe pas moins des montures tout-terrain. Cet artisan semble avoir un goût prononcé pour le singlespeed, qu’il utilise volontiers pour entretenir l’image décalée et underground de Rosko. Un peu d’originalité ne nuit pas.

Le monovitesse ci-dessus est une itération d’une monture déjà mise en couverture, il y a bien longtemps. Basé sur des roues de 27.5″ / 650B, ce châssis acier maison a visiblement bien roulé depuis 4 ans et les changements depuis la première publication sont peu nombreux. Ce Rosko est donc un bon exemple de singlespeed de la côte est américaine, où le terrain demande du robuste et fiable !

Wednesday Showbike CCXXX

Par David - 8 février 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXXX

All-City

Source : M. Matsushima

Depuis sa présentation en Mars 2016, le Log Lady d’All-City commence à se faire une place sur le marché et les beaux montages apparaissent doucement. En effet, bien qu’il soit disponible complet, ce châssis mérite probablement mieux. Certains vont jusqu’à le repeindre dès la sortie du carton, mais le coloris d’origine est pourtant plus réussi que ceux d’autres produits de la marque.

La photo hivernale ci-dessus met parfaitement en valeur le monovitesse de la semaine. Il s’agit d’un montage original, plutôt luxueux, et très esthétique avec le petit rappel de rouge sur la selle et les pneus à flancs de couleur chair. Le combiné cintre-potence en carbone n’est pas non plus étranger au rendu de ce Log Lady, avec sa forme traditionnelle des débuts du VTT. Un joli montage, très réussi !

Wesdnesday Showbike CCXVI

Par David - 26 octobre 2016 - Commentaires fermés sur Wesdnesday Showbike CCXVI

Sycip

Source : One Speed

Il est probable qu’un nombre limité de lecteurs de One Gear connaissent Sycip. Pourtant, la marque artisanale californienne a un long et riche historique dans le milieu du VTT, en partie lieu à la localisation originale de Sycip : San Francisco, à deux tours de roue du Marin County. Les deux frères à l’origine de la marque, Jeremy et Jay Sycip, ont été obligés de se séparer à la fin des années 2000 pour des raisons bassement matérielles. Mais Sycip a continué l’aventure avec Jeremy aux commandes, tandis que son frère a rejoint le groupe Chris King.

La monture en couverture est assez représentative de Sycip. Ainsi, derrière l’esthétique simple, on peut reconnaître facilement les cadres de la marque grâce au wishbone et aux pièces de monnaies brasées en haut des haubans. Ce trait caractéristique est devenu la signature de Sycip, quel que soit le type de cadre. Le monovitesse ci-dessus en est évidemment pourvu et son montage sans surprise est à la hauteur de la réputation de la marque. Un joli destrier, du genre rare de ce côté de l’Atlantique !