Wednesday Showbike CCXL

Par SSM - 26 avril 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXL

Bianchi

Source : scurvy_knaves

Au début des années 2000, une femme a révolutionné l’image de Bianchi sur le marché nord-américain. En effet, Sky Yaeger a travaillé pour la marque pendant de longues années en tant chef-produit et a réussi à convaincre le monument italien de proposer des produits dédiés à des niches de marché porteuses, comme le singlespeed ou le pignon fixe. Bianchi USA a donc proposé des produits attirants pour notre petite communauté, malheureusement quasiment tous abandonnés lorsque Sky Yeager a quitté la marque…

Le B.U.S.S. ci-dessus est un témoignage de cette époque dorée pour Bianchi USA, qui surfait sur les tendances à la mode avec des produits abordables. Une longue lignée de monovitesses désignés par des acronymes de quatre lettres a « inondé » le marché nord-américain. L’exemplaire ci-dessus date de 2007 et est basé sur un cadre aluminium de qualité, comme beaucoup de ses frères. Le montage bling-bling est d’origine, preuve irréfutable que Sky Yeager a réalisé des miracles. Un classique, extrêmement rare en Europe !

Wednesday Showbike CCXXXIV

Par SSM - 15 mars 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXXXIV

Kona

Source : Sims Teuteul

Kona, ça vous dit quelque chose ? Sans aucun doute si vous lisez régulièrement One Gear, puisque la marque y apparaît régulièrement. Originaire de Colombie Britannique (Canada), Kona n’en a pourtant pas les attributs habituels, à commencer par son nom, tiré de destinations plus ensoleillée au sein du Pacifique. Il n’empêche que sa légitimité dans le monde du cycle, et du VTT en particulier, est indiscutable. Dès ses débuts, la marque a travaillé avec de grands noms, comme Joe Murray, qui ont façonné des produits aboutis alors que son image était travaillée pour la différencier sur ce marché concurrentiel.

Le monovitesse mis à l’honneur aujourd’hui est un symbole de Kona. Introduit dans le milieu des années 1990, l’Humuhumu est inspiré des cruisers populaires dans les années 1970 et mis au goût du moment pour la pratique du VTT. Une sorte de klunker, revu avec mes standards du moment. Ce châssis a eu de nombreuses itérations, dont une récemment en titane, qui ont a chaque fois rencontré le succès. Une vraie réussite pour des vélos devenus collectors !

PS : Si vous avez 5 minutes supplémentaires, l’exemplaire ci-dessus est un des protagonistes d’une vidéo du Paris Chill Racing tournée en fin d’année dernière. Pur swag !

Wednesday Showbike CCXXVI

Par SSM - 11 janvier 2017 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCXXVI

On-One

Source : ola b

Durant les années 2000, On-One a inondé la petite communauté du singlespeed avec des produits aux tarifs agressifs. La petite marque, adossée à Planet X, était initialement dédiée aux cadres acier et a fait preuve d’une approche intéressante du marché. En effet, le responsable du développement des débuts d’On-One a poussé des produits attirants d’un point de vue utilisateur, dont certains novateurs, participant ainsi à l’émergence de certaines tendances du marché. L’élan s’est un peu émoussé par la suite, mais On-One reste un nom à retenir pour qui veut essayer un montage ou une pratique à moindre coût.

Le monovitesse mis à l’honneur aujourd’hui est un dinosaure de la gamme On-One. En effet, l’Inbred en roues de 26″ est un des premiers cadres de la marque, notamment dans sa version singlespeed. Il a disparu de la gamme, a été décliné en différentes versions (29″, titane, pattes verticales et vitesses, etc.) et même si ses ventes s’essouflent probablement, l’Inbred reste une référence indéniable. Le montage de cet exemplaire est très anglais, avec une fourche Pace carbone et… des pédales plates ! L’aspect le plus surprenant pour un singlespeed est la faible largeur du cintre, mais l’ensemble reste cohérent. Un classique.

Wednesday Showbike CCX

Par SSM - 14 septembre 2016 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCX

Genesis

Source : steve_b77

Créée par l’important disctributeur britannique Sportline, l’histoire de Genesis présente des similitudes avec celle de Surly et de sa maison-mère QBP. Mais l’approche du marché est complètement différente de chaque côté de l’Atlantique et pour faire sa place, Genesis propose une gamme plus conventionnelle que son homologue américaine. Ainsi, Genesis propose des montures dans tous les matériaux et la part du singlespeed tend à diminuer avec les années.

Le monovitesse mis à l’honneur cette semaine date du millésime 2009 de la marque. À l’époque, Genesis est une jeune marque cherchant à se faire une place sur le marché encombré de l’entrée de gamme, en visant plus ou moins directement les clients de Planet X / On-One. L’iO est le VTT de la gamme avec une approche très anglaise à l’époque : singlespeed ou moyeu à vitesses intégrées, selon le niveau gamme. Évidemment, c’est le monovitesse qui nous intéresse ici et l’exmplaire ci-dessus est très proche d’un des montages d’origine proposés sur ce châssis acier. Une monture rare, malgré son tarif très abordable à l’époque.

Wednesday Showbike CCVII

Par SSM - 17 août 2016 - Commentaires fermés sur Wednesday Showbike CCVII

Specialized

Source : Jono Redden

Faut-il encore présenter Specialized ? Je crois que c’est inutile, compte tenu de son statut de poids lourd sur le marché et de son omniprésence dans les différents médias spécialisés vélo. Toujours est-il que Specialized entretient avec une relation assez opportuniste avec le milieu singlespeed : quelques années avec, quelques-unes sans, une série limitée pour rappeler qu’on existe, etc. Et cela est valable autant côté VTT que côté cyclocross ; dommage.

Le singlespeed du jour est un montage néo-rétro sur une base de Rockhopper, l’un des noms faisant référence dans l’univers Specialized. Certes, on fait plus haut de gamme, mais le rapport qualité / prix est bien meilleur que sur d’autres produits de la marque. Cet exemplaire est monté de manière un peu hétéroclite, mais avec goût et cohérence. L’ensemble est donc agréable à l’œil et probablement très abordable financièrement.