Présentation – Bombtrack Arise 2017

Bombtrack
Photos by Jason Sellers
Les lecteurs assidus de One Gear ne seront pas surpris de lire un article sur le Bombtrack Arise. En effet, en quelques années, l’Arise est devenu un classique de la marque et une bonne monture pour découvrir le tout-terrain version cintre tordu (le cyclocross, pour ceux qui suivent). Pour ceux que cela intéresse, voir l’essai du modèle 2016, que j’avais apprécié pour sa polyvalence.

Aujourd’hui, c’est du modèle 2017 dont il est question, puisque la marque va dévoiler son nouveau catalogue au grand public dans quelques jours. C’est donc une exclusivité que vous avez sous les yeux et les nouveautés de l’Arise sont excitantes ! Ainsi, contrairement aux années précédentes, les évolutions pour le millésime 2017 sont importantes et auront un effet important pour les utilisateurs. Au programme : changement de géométrie, freins à disque, retour au boîtier de pédalier fileté, etc.

Bombtrack
Photos by Jason Sellers
Côté géométrie, les changements sont importants et orientent d’autant plus le modèle vers une utilisation tout-terrain. L’angle de direction est ainsi couché de 2° par rapport au modèle 2016, ce qui aura un effet notable en utilisation cyclocross, avec plus de stabilité de l’avant pour les situations qui le réclament (franchissements, descentes). En parallèle, l’arrière a été légèrement retouché avec une moindre longueur, pour garder un empattement raisonnable.

Le gros changement côté technique est le passage aux freins à disques. Logiquement, Bombtrack a choisi d’équiper la fourche et les pattes coulissantes de l’Arise avec des fixations de type postmount. Ce sont des étriers à câbles qui ont été retenus, le choix côté hydraulique étant très restreint pour une utilisation singlespeed. Il a fallu aussi que la marque revoit ses moyeux dédiés pour une utilisation avec des freins à disques. Au passage, le moyeu arrière perd sa fixation boulonnée pour une attache-rapide standard, largement suffisante avec les pattes coulissantes de l’Arise.

Bombtrack
Photos by Jason Sellers
Quitte à modifier le modèle, autant faire les choses correctement. Ainsi, Bombtrack a aussi retouché les bases en les cintrant pour offrir plus de dégagement aux talons et a décidé de revenir au boîtier de pédalier fileté de type BSC. Évidemment, l’esthétique change elle aussi, avec toujours deux couleurs disponibles, mais en quittant le classicisme des millésimes précédents. L’ensemble est toujours aussi cohérent, probablement l’un des singlespeeds de série les plus réussis.

Bref, Bombtrack a profondément revu l’Arise. A priori, le millésime 2017 corrige les points faibles majeurs des millésimes précédents de l’Arise, tout en le mettant plus au goût du jour. Cela confirme son statut de classique du genre et fera probablement son succès pour l’année à venir. Bien joué, Bombtrack !

PS : Plus de photos sur l’album Flickr dédié à l’Arise 2017.

–>

One Reply to “Présentation – Bombtrack Arise 2017”

Comments are closed.