Compte-rendu – SSCXEC 2016

SSCXEC
Source : One Gear

Le 18 mars dernier avait lieu le Championnat d’Europe de cyclocross singlespeed (SSCXEC) à Berlin. C’était la troisième édition de la compétition après Ede (Pays-Bas, 2014) et Mons-en-Pévèle (2015). Mais pour la première fois, l’évènement singlespeed était incorporé dans une organisation bien plus large, celle de la semaine vélo de Berlin et plus spécifiquement du salon dédié.

Le SSCXEC a été organisé par Manuel, de Bombtrack, en partenariat avec les organisateurs du salon pour animer la soirée d’ouverture de celui-ci. L’évènement était donc principalement nocturne, même si les premières reconnaissances du parcours ont pu se faire de jour. Le tracé était composé d’une partie en extérieur, sur un terrain vague attenant aux halls du salon, et d’une courte portion en intérieur, avec une pump-track artificielle et une volée de marches juste avant de retrouver l’extérieur.

SSCXEC
Source : One Gear

Au global, le tracé était relativement court, mais assez peu roulant, compte tenu de l’état de surface en extérieur et des difficultés présentes : bac à sable, passages étroits, etc. De plus, même si le terrain vague avait été nettoyé pour l’évènement, les cailloux ou restes de végétation rendaient le terrain agressif pour les pneus / boyaux, plus proche de conditions VTT que de celles habituellement rencontrées en cyclocross. L’éclairage inégal en extérieur rajoutait un peu de piment, ce qui a contribué au grand nombre de crevaisons au cours de la soirée

Deux manches qualificatives ont été courues, permettant de voir les concurrents qui auraient le dernier mot pour le podium, mais surtout de faire monter l’ambiance. Ainsi, le « clan » néerlandais était venu en force et a largement contribué à l’aspect festif de l’évènement, assez inhabituel pour les spectateurs non-connaisseurs. D’autres évènements avaient lieu en parallèle, mais le SSCXEC attirait plus que tout le reste !

Après une petit pause, la finale a été lancée à 21h30. Alors que les coureurs étaient à pied, hors de visibilité de la ligne de départ, un énorme tas de vélo a été créé avec leurs montures. Evidemment, le départ type Le Mans a été chaotique, mais la hiérarchie s’est rapidement installée. Et l’ambiance aussi ! On regrettera simplement que certains coureurs, probablement pas très familiers de nos coutumes, ne témoignent pas plus de respect envers les autres en affichant un état d’esprit compétitif exacerbé. Pas de quoi gâcher la soirée, mais il y avait un décalage notoire entre les habitués et certaines personnes.

Au final, c’est un jeune Néerlandais qui remporte l’épreuve sans réelle concurrence. Vu son pédigrée, ce n’est pas étonnant et le titre européen reste donc néerlandais pour la 3ème année consécutive. Pas de concurrence non plus chez les femmes, une seule concurrente avait pris le départ et a donc logiquement été récompensée. A quand plus de filles sur les évènements singlespeed ? Sommes-nous si machistes que cela ?

SSCXEC
Source : One Gear

L’an prochain, l’évènement part outre Manche et c’est de nouveau un acteur de l’industrie qui mettra la main à la pâte. En effet, Sam de Singular organisera l’évènement à une date et dans un lieu à définir. Mais quoi qu’il en soit, venez nombreux, on rigole bien !