Compte-rendu du BeSSC

BeSSC
Source : One Gear
Le week-end dernier avait lieu le Championnat de Belgique de VTT singlespeed, le BeSSC, à Hamme (en Belgique, pour ceux qui n’auraient pas suivi). L’évènement a rassemblé environ 120 personnes venant de six pays différents, et même plus si on prend en compte la nationalité des expatriés sur le sol européen. De nombreux participants sont arrivés dès le vendredi soir, alors que les festivités prévues par les organisateurs ne commençaient que le lendemain. Installation du campement de chacun qui s’est probablement suivi d’une soirée haute en couleurs connaissant les énergumènes présents !

En plus de la formalisation des inscriptions et de la récupération des lots associés, le samedi était occupé par diverses manifestations. Une traditionnelle balade a emmené ceux qui le souhaitaient sur les sentiers alentours, avec une halte dans un débit de boisson local permettant de refaire les niveaux tout en discutant et rencontrant de nouvelles personnes. Comme d’habitude dans un rassemblement singlespeed, oui, vous avez raison.

BeSSC
Source : One Gear
De retour au camp de base, il était temps de se faire tatouer pour certains, mais surtout de prendre part au 1er Championnat de Belgique de contre-la-montre singlespeed. Objectif : faire le plus rapidement possible le tour d’une partie du campement sur un vélo puis ouvrir et boire une bière jusqu’à la vide. Pour l’égalité des chances, le vélo était le même pour tout le monde ; pour rigoler un bon beaucoup, il était truqué ! Rapport 22 x 22, pas de frein arrière, guidon pas dans l’axe, position infâme, pédalier trafiqué avec manivelles pas complètement à l’opposé l’une de l’autre, etc. Bref, on a bien ri et quelqu’un de plus doué que les autres a remporté l’épreuve.

BeSSC
Source : One Gear
Après un repas sympathique dans le restaurant qui accueillait l’évènement dans son « jardin », il était temps de faire la fête. Deux concerts bien bruyants et plutôt mouvementés, de la sueur, des cris, des sourires et des bons mots à n’en plus finir, la soirée était déjà bien lancée. Après que le niveau de bruit soit descendu d’un niveau à l’arrêt des instruments, les plus rapides au contre-la-montre concouraient pour remporter un cadre généreusement donné par Bronto. Le plus rapide à boire trois bières à la paille l’emportait et le cadre a été particulièrement disputé ! La fin de soirée a été plus ou moins floue, suite à cela…

BeSSC
Source : One Gear
Dimanche, après le petit-déjeuner (pas très matinal, ce qui convenait à tous !), les organisateurs avaient laissé suffisamment de temps aux participants pour se préparer sans hâte pour l’évènement principal du week-end. Vers midi, départ groupé à vélo pour le lieu de la course, distant de quelques kilomètres du campement. Puis les coureurs laissent leurs vélos et s’éloignent pendant qu’on leur bouge (et entasse !) leurs montures pour l’habituel départ type Le Mans, un peu corsé par le franchissement de plusieurs rubalises de différentes hauteurs.

BeSSC
Source : One Gear
Les coureurs découvrent alors le parcours, sans gros dénivelé, mais extrêmement sinueux, tout en relance, plutôt technique et du genre Disneyland pour vttiste en manque de singletrack. Difficile de doubler, usant à rythme élevé, mais quel régal ! Évidemment, nous sommes en Belgique, donc le parcours se finit sur un arrêt bière « obligatoire » qui fait goulet d’étranglement et remet souvent les compteurs à zéro entre deux concurrents en bataille. Un court bac à sable qui fait penser à une épreuve de cyclocross et c’est reparti pour un tour !

BeSSC
Source : One Gear
À la fin, certains ont gagné (résultats à voir sur le site des Flamands, si vous êtes curieux), mais l’essentiel n’était évidemment pas là. Les sourires étaient sur tous les visages et on était bien ensemble, à refaire la course, le week-end et la vie ! Malheureusement, il a bien fallu que tout cela cesse à un moment ou un autre et la petit troupe s’est dispersée pour revenir au campement et chacun de préparer le départ vers ses horizons habituels. En promettant de se revoir bientôt et pourquoi pas en Belgique au Gogo Hellcross ?

BeSSC
Source : One Gear
Un grand merci au petit groupe d’organisateurs pour ce week-end fort sympathique, encore un chouette souvenir de singlespeed !

PS : Quelques photos maison sur Flickr, et un tas d’autres disponibles depuis la page des Flamands.