Eurobike 2015 – Partie I

Par David - 29 août 2015 - Commentaires fermés sur Eurobike 2015 – Partie I

Eurobike

Source : One Gear

Comme chaque fin d’été, les professionnels du cycle se sont rassemblés sur le plus gros salon mondial : l’Eurobike, à Friedrichshafen (Allemagne). Ce salon gigantesque attire des entreprises, distributeurs et revendeurs de partout dans le Monde, et même s’il a une moindre image que l’Interbike et est orienté vers le marché allemand, il reste un salon incontournable pour beaucoup. On notera tout de même que les revendeurs français font de moins en moins le déplacement et que certaines marques boudent le salon.

D’un point de vue général, les grandes tendances du salon sont l’assistance électrique, la multiplication des standards de roues / pneus (le fat bien présent, mais moins mis en avant ; le 27.5″+ qui débarque en force), ainsi que le voyage à vélo (bikepacking). Rien de vraiment surprenant, mais la confirmation de ce qu’on entrevoyait déjà l’an dernier dans les allées du salon. Évidemment, il va sans dire que le carbone est sur presque tous les stands et que la multiplication des standards d’interface ne s’arrête pas (boost, flat mount, etc.). Certains choses ne changent pas…

En ce qui concerne le singlespeed, cet Eurobike aura été un bon cru, avec de nouveaux produits spécifiques, ce qui est plutôt rare pour notre pratique de niche. Nouveaux vélos complets dédiés, vague de renouvellement du côté des moyeux, accessoires intéressants, il y avait matière à réjouir un singlespeeder. Les années précédentes étaient plutôt pauvres en nouveautés dédiées, ne gâchons donc pas notre plaisir pour ce millésime ! L’ensemble des ces informations seront abordées dans plusieurs compte-rendus, dont le premier ci-dessous se focalise sur les moyeux.

Hope

Source : One Gear

Parmi les grosses nouveautés du salon, Hope présentait le Pro 4, qui remplace le Pro 2 Evo. Le changement principal concerne la taille des roulements au niveau de l’interface corps de moyeu / roue-libre, pour résoudre la faiblesse de la génération précédente. L’augmentation de taille des roulements se traduit aussi par celle du corps de moyeu, ce qui a permis d’augmenter la taille des flasques pour plus de rigidité des roues, et celle de la roue crantée pour une moindre latence angulaire (10% plus rapide que le Pro 2 Evo). Toutes ces évolutions vont bénéficier à un nouveau moyeu Pro 4 singlespeed, non présenté lors du salon, mais confirmé par la marque. Disponibilité en début d’année prochaine, à un tarif similaire à la génération précédente. Par contre, pas d’information sur la masse et le type d’axe pour le moment.

Acros

Source : One Gear

Autre nouveauté, Acros a complètement revu son moyeu singlespeed. Jusqu’alors plutôt destiné au dirt jump, ce moyeu dispose désormais d’un corps de plus gros diamètre et offre plus possibilités d’axes. Sa masse tout à fait raisonnable, entre celles d’un Hope Pro 2 Evo et d’un Tune, en font un produit intéressant pour qui veut monter une paire de roues orientée performance. Disponible dans cinq types d’axe différents et trois couleurs, il est fort probable que vous trouviez une version qui vous plaise.

NoTubes

Source : One Gear

La dernière grosse nouveauté du salon vient de chez NoTubes, qui a complètement revu tous ses moyeux. Les Neo et Neo Ultimate disposent désormais d’un corps de moyeux usiné CNC et non forgé, contrairement à la génération précédente. Cela a permis à NoTubes d’augmenter la taille des roulements de manière significative et d’ajouter deux cliquets pour 72 points d’engagement sur le Neo Ultimate (le double du Neo). Malheureusement, ces moyeux ne sont disponibles qu’en noir et uniquement sous forme de roues complètes, ce qui va probablement entraver leur disponibilité en Europe, si les importateurs ne les référencent pas.

La plupart des autres moyeux singlespeed existants sur le marché étaient présents sur le salon. Ainsi, les moyeux Industry 9, Paul, Surly, White Industries, DMR, Phil Wood, Chris King et Tune étaient visibles, plus ou moins mis en avant sur les stands (et il y en avait sûrement d’autres). Pas d’évolution majeure chez ceux-ci, même si certains s’adaptent à plus de type d’axe. Par contre, le projet de moyeu dédié est mis en sommeil chez AbsoluteBLACK, pour cause d’autres priorités pour la marque. Dommage, mais comme vous l’aurez compris, les produits disponibles sur le marché sont nombreux et le renouvellement observé sur le salon est une bonne nouvelle.

Plus d’informations à venir dans la ou les prochaines parties du compte-rendu : vélos complets, accessoires, etc. Surveillez le site !


Billet listé dans la / les catégorie(s) : Europe, Evènements, Produits

Mots-clés :

Les commentaires sont fermés.