Compte-rendu du SSEC

Le Championnat d’Europe de Singlespeed (SSEC) avait lieu la semaine dernière en Catalogne, près de Gérone. Rassemblant environ 200 participants, dont une majorité de Français (environ 80), l’évènement a été à la hauteur des attentes et a bien constitué la fête annuelle du singlespeed européen. Petit compte-rendu.

Même si quelques participants sont arrivés à Sant Gregori dès le jeudi soir, l’essentiel est arrivé vendredi et le campement s’est construit au rythme des arrivées et des retrouvailles. Des sorties en groupe ont commencé dans le courant de l’après-midi, mais c’est après le dîner que la journée a généré ses meilleurs moments, avec une longue sortie de nuit autour de Gérone. Le départ fut tardif, mais la balade emmena les participants dans les petites ruelles du vieux Gérone, puis dans les collines à l’est de la ville, permettant de la dominer.

SSEC
Source : Lluís A.

Le samedi, comme c’est devenu une habitude depuis quelques éditions, c’est le jour de la course. Après un court trajet en peloton jusqu’au circuit, permettant de découvrir les déguisements de certains, le départ respecta les « traditions », avec un départ à pied et après que les organisateurs aient mélangé, voire caché, les vélos de tous les participants. La course fut longue pour ceux qui firent tous les tours prévus, mais beaucoup s’arrêtèrent avant pour profiter du ravitaillement et des rafraichissements servis, ainsi qu’accueillir et encourager les participants repartis sur des tours supplémentaires. La vidéo ci-dessous donne un aperçu de l’ambiance de la « matinée » :

En fin d’après-midi, des animations étaient organisées, notamment pour décider du lieu qui accueillera le SSEC en 2014. Puis la soirée fut lancée autour d’un repas, au cours duquel furent remis les prix. Noa (Belgique) et Grégory (France) furent ainsi couronnés pour leurs exploits pendant la course, et les Nord Irlandais reçurent le témoin de passage pour l’organisation de la prochaine édition.

SSEC
Source : Trailbadger Toby

Le dimanche, alors que certains prenaient la route du retour dans leurs lointaines contrées, une longue balade était organisée autour de Sant Gregori. Celle-ci empruntait les plus beaux chemins des environs et permettait une nouvelle fois aux participants de profiter de l’hospitalité des organisateurs catalans, avec un beau ravitaillement en milieu de journée. Une fois revenus à Sant Gregori, l’essentiel des participants a pris la route du retour, quittant cette parenthèse de bonheur simple, fait de vélo et de rencontres. Vivement l’Irlande du Nord !