Frank Schneider

… n’est peut-être pas l’archétype du singlespeeder, mais il faut bien reconnaître que son dernier fait de guerre est pour le moins spectaculaire.

Frank Schneider
Source : Bike Magazine

A l’heure où les tous-suspendus dominent le marché du VTT, les semi-rigides sont logiquement de plus en plus rares au départ de la Mégavalanche. Alors sur un podium de cette épreuve, n’en parlons pas…

Pourtant, Frank Schneider, ex-descendeur sur le circuit de Coupe du Monde (16ème au classement UCI en 2008), a participé à la Mégavalanche de l’Alpe d’Huez sur un semi-rigide. Et sa monture était montée en singlespeed, avec une courroie Gates. Ce qui n’a pas empêché Frank Schneider de monter sur deux podiums lors de l’épreuve, avec notamment une deuxième place de Maxichallenger.

Alors, certes, notre Allemand du jour n’a pas renversé l’ordre mondial. Mais se lancer sur la Mégavalanche en singlespeed est culotté et pas vraiment le choix le plus rationnel pour un ex-coureur de Coupe du Monde. En ramener un podium est encore plus spectaculaire, vu l’avalanche de technologie en cours dans le VTT !

Respect.