Wednesday Showbike CCXLIV

Par SSM - 24 mai 2017 - Pas de commentaires

Cielo

Source : Circles

Faut-il encore présenter Chris King ? Probablement que non. Mais Cielo mérite un rappel, car elle est moins médiatisée que d’autres entreprises artisanales. M. Chris King s’est essayé à la fabrication de cadres à la fin des années 1970, en même temps qu’il proposait un design de jeu de direction novateur qui allait faire le succès de l’entreprise portant son nom. Plusieurs décennies plus tard, le groupe Chris King a fait renaître de ses cendres Cielo, en dédiant une petite équipe à la production artisanale de cadres au sein de son usine de l’Oregon.

Le monovitesse ci-dessus est un exemple de la production de Cielo, caractérisée par une esthétique plutôt classique depuis sa renaissance. La marque a introduit une ligne Racer, mais cela ne concerne pas les cadres de VTT. Cette monture datant de quelques années a été montées par l’importateur japonais Circles, avec une complète Chris King (évidemment). La fourche et ses autocollants tranchent avec le reste du montage, très sobre et classique, avec la selle en cuir et la fine potence acier. Le résultat est tout de même réussi et intemporel, tout à l’image de Chris King !

Wednesday Showbike CCXLIII

Par SSM - 17 mai 2017 - Pas de commentaires

Régulièrement évoquée sur One Gear, Jones continue son bonhomme de chemin depuis sa création dans un garage de l’Orégon (États-Unis). Jeff Jones est toujours le cerveau derrière les montures qui portent son nom de famille, mais il n’en est plus l’artisan. Désormais, la production est sous-traitée à Taïwan, ce qui a eu le double bénéfice de rendre les châssis Jones plus abordables et d’améliorer les délais d’approvisionnement.

L’exemplaire ci-dessus est probablement la configuration de châssis la plus populaire de la gamme Jones : cadre Diamond et fourche rigide à parallélogramme, le tout en acier. Le montage du singlespeed du jour présente une particularité notable, avec la roue de 29+ à l’avant (29 x 3.0″). Le reste est sans surprise, avec un choix de pièces connues, sans surprise et assez typique pour un propriétaire de Jones. Cela n’en fait pas moins une monture rare !

Wednesday Showbike CCXLII

Par SSM - 10 mai 2017 - Pas de commentaires

Datant des années 1980, Retrotec est une marque artisanale californienne, où Curtis Inglis a travaillé quelques années au début de sa vie active. Lorsque la marque met la clé sous la porte dans les années 1990, Curtis décide de voler de ses propres ailes, mais les clients continuent de lui demander des montures Retrotec. Finalement, le jeune entrepreneur s’en est accomodé et construit depuis sous deux noms, selon le type de cadre : Inglis et Retrotec.

Le monovitesse ci-dessus appartient à un régulier de la scène européenne, Michael. Il est donc probable que certains l’ait vu sur des évènements tels que le Championnat d’Europe, plus ou moins agrémenté de bagagerie SpoK, dont Michael est le créateur. Assez typique de Retrotec, à la fois par sa construction et son esthétique, ce singlespeed est monté de manière néo-rétro, avec une inspiration provenant du monde du hot rod. C’est beau, l’Amérique !

SSCX – Un avenir radieux

Par SSM - 8 mai 2017 - Pas de commentaires

Santa Cross

Source : One Gear

Historiquement, le cyclocross est un sport avant tout européen. Mais sa déclinaison singlespeed ne l’est pas vraiment, puisque comme pour le VTT, le continent nord-américain a été moteur dans l’organisation d’évènements dédiés. Ainsi, les Championnats du Monde de cyclocross singlespeed (SSCXWC) sont nés aux États-Unis et sont restés en Amérique du Nord jusqu’à la dixième édition. Cela va même au-delà aux États-Unis, puisque des catégories singlespeed existent dans le championnat national géré sous des règles UCI. Ces catégories dédiées sont critiquables, mais on ne peut pas nier l’écart de reconnaissance avec ce qui se passe de notre côté de l’Atlantique !

En effet, pendant ce temps-là, le cyclocross singlespeed s’est développé très lentement en Europe. Deux pays avaient et ont toujours de l’avance : l’Italie et les Pays-Bas. Cela est peu surprenant pour le premier ; compte tenu de l’attachement des Néerlandais pour le cyclocross, il semble légitime que le SSCX ait beaucoup d’adeptes, même s’il est nettement moins visible. Mais les singlespeeders italiens les ont précédés, créant avant tout le monde une série de courses dédiées avec une épreuve phare : Rockville. Ailleurs en Europe, quelques pratiquants isolés, mais pas d’organisation à proprement parler. (suite…)

Gogo Hellcross V

Par SSM - 5 mai 2017 - Pas de commentaires

HellcrossSauf si vous avez passé les quatre dernières années loin de toute forme de civilisation, vous avez forcément entendu parler du Gogo Hellcross. Pour rappel, il s’agit d’une course caritative de cyclocross singlespeed, organisée en mémoire d’Hugo par ses copains de Singlespeed Belgique. Vous trouverez des comptes-rendus des éditions précédentes un peu partout sur l’Internet singlespeedesque et évidemment sur One Gear (je vous aide.)

L’évèment a été créé en 2013 sans même penser à une seconde édition, mais les organisateurs ont remis le couvert chaque année depuis. Le Hellcross est devenu incontournable, au point d’attirer des singlespeeders de toute l’Europe, voire au-delà. C’est désormais le plus gros évènement européen de cyclocross singlespeed, mais surtout le plus attachant. Probablement parce qu’il est à l’image Hugo : bon vivant et généreux ! (suite…)